Financement : les aides possibles

Aides au financement

financement-formation-BPJEPS

Comment financer votre formation ?

  • Différents dispositifs vous aident à financer tout ou partie de votre formation.
  • La formation professionnelle initiale relève des conseils régionaux.
  • La formation professionnelle continue relève prioritairement de l’employeur, des branches professionnelles (par l’intervention des organismes paritaires collecteurs agréés ou OPCA) et des conseils régionaux.

Commencez à étudier vos droits dès votre inscription aux épreuves de sélection afin d’exploiter toutes les possibilités qui s’offrent à vous :

  • Le droit à une rémunération ou à une aide financière ne signifie pas que vous en bénéficierez de façon automatique et les dispositifs ne se cumulent pas de façon systématique ; vous devez pour chaque type d’aide remplir les conditions requises ;
  • Il faut penser aux éventuels délais pour déposer vos dossiers de demande d’aide ; pendant votre formation vous n’avez pas le statut d’étudiant : vous êtes stagiaire de la formation professionnelle.

Voici les principaux dispositifs de prise en charge qui peuvent vous concerner :

- Si vous avez entre 16 et 25 ans inclus et si vous souhaitez préparer un diplôme en alternance

  • Contrat d’apprentissage : contrat de travail assorti d’une formation obligatoire dans un centre de formation d’apprentis (CFA) agréé par le conseil régional. Pour plus de précisions vous pouvez consulter le site de la Fédération nationale des CFA
  • Contrat de professionnalisation : contrat de travail assorti d’une formation obligatoire financée par les fonds gérés par les partenaires sociaux.

- Si vous êtes salarié(e)

  • Plan de développement des compétences : il peut comporter des actions de formation, de bilan de compétences, de Validation des acquis de l’expérience (VAE) et/ou des actions d’apprentissage.
  • Congé individuel de formation (CIF) : après accord de l’employeur, la formation peut être prise en charge par les organismes paritaires agréés (OPCA) pour le CIF.
  • Droit individuel à la formation (DIF) : le DIF permet à tout salarié de se constituer un crédit de formation de 20 heures par an, dans la limite de 120 heures ; après accord de l’employeur, la formation peut être prise en charge en totalité ou en partie par les organismes paritaires agréés (OPCA).
  • Période de professionnalisation : période destinée à l’obtention d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification professionnelle (CQP) enregistrés au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ou période de participation à une action de formation dont l’objectif est défini par la Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) dont relève l’entreprise.

- Si vous êtes demandeur d’emploi

La formation professionnelle a pour but de favoriser la reprise d’activité pour des personnes qui connaissent des difficultés sur le marché du travail ou qui souhaitent engager une reconversion professionnelle.

Le financement d’une formation peut être soumis à plusieurs conditions.

Il convient de distinguer deux éléments : le coût de la formation et celui de la rémunération du bénéficiaire de la formation.

Certains dispositifs prévoient la prise en charge du coût de la formation et celui de la rémunération du stagiaire.

D’autres dispositifs ne prennent en compte que le financement de la formation ou que celui de la rémunération du stagiaire.

Attention, certaines formations n’ont aucune prise en charge.

Renseignez-vous auprès d’un conseiller à l’emploi dans les agences locales de Pôle emploi qui étudiera votre situation personnelle et votre projet avec vous. Les principaux dispositifs sont :

- Si vous êtes un licencié dans une association sportive

Le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) peut éventuellement apporter un soutien financier à votre association. La demande est à déposer auprès des services déconcentrés chargés des sports qui l’instruit :

    • la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS)
    • ou la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations pour les clubs et comités départementaux (DDCSPP)
    • et la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale  pour les ligues (DRJSCS)

- Si vous êtes sportif de haut niveau

  • Vous pouvez bénéficier de dispositifs spécifiques en matière d’insertion professionnelle. Il suffit de prendre contact avec le correspondant sport de haut niveau de votre Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS).

Pour tous renseignements, vous pouvez contacter :

  • l’agence locale Pôle emploi dont vous relevez
  • ou la mission locale (16/25 ans)
  • ou encore la maison de l’emploi

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez vous adresser à la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) ou de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) dont relève votre lieu de domiciliation.